Microsoft Office est préinstallée sur les tablettes Android

 

Déjà reconnu comme l’outil bureautique de référence sur les PC, la célèbre suite Microsoft Office, veut maintenant s’imposer dans l’univers des tablettes Android. Pour cela, la firme de Redmond fait le tour des constructeurs de tablettes utilisant le système d’exploitation le plus répandu au monde.

 

Microsoft Office équipe les tablettes d’une trentaine de fabricants

 

Microsoft a ainsi lancé début 2015 une version de son outil bureautique dédié aux tablettes Android, et l’a progressivement améliorée, par exemple un clavier pour Excel. Entretemps, la société a commencé à mettre en œuvre sa stratégie de rapprochement avec la vingtaine de fabricants équipant leurs appareils avec Android pour qu’ils installent Microsoft Office à leur sortie d’usine.

 

En mars, le géant coréen Samsung, Dell et Pegatron ont été parmi les premiers à s’engager avec 8 autres marques à commercialiser des tablettes embarquant tous les logiciels de la suite : l’éditeur de documents Word, le tableur Excel, l’outil de présentation PowerPoint, l’application de visioconférence Skype, le bloc-notes numérique OneNote ainsi que l’espace de stockage OneDrive.

 

De nouveaux OEM régionaux et globaux implantés sur de gros marchés comme la Chine, les États-Unis, le Brésil ou l’Allemagne viennent étoffer le portefeuille de partenaires de Microsoft, parmi lesquels figurent LG et Sony. Les applications précitées sont également intégrées au modèle à venir de LG, de même que sur les tablettes Xperia Z4 et Z3+ de Sony.

 

Une stratégie commerciale complète pour généraliser Office sur les tablettes Android

 

Les succès se succèdent pour la firme de Redmond, qui annonce avoir convaincu 31 partenaires de préinstaller Microsoft Office sur leurs tablettes. Par ailleurs, elle a conclu le mois dernier avec l’éditeur Cyanogen un contrat pour que ses applications et services soient intégrés à la future plateforme Open OS de ce dernier, complétant les accords de licence passés par le poids lourd américain avec différents constructeurs pour l’exploitation des brevets liés à Android et Chrome.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>